Le Monde des Mermaids

Bienvenue dans le monde des Mermaids!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Mer 4 Fév - 13:18

... J'ai choisi la version... HAOXJEANNE Hurt
Nan, sérieux, je voyais bien pour GaitoXSara comme HaoXJeanne %)

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Hinata
Sirène
Sirène
avatar

Messages : 434
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 22
Localisation : Içi et la, vagabondage...

Feuille de personnage
Statut: Héritière
Côté: Neutre

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Mer 4 Fév - 20:20

j'pense que tu connais pas suffisement Naruto ... parcequ'a l'origine , c'est un Gaara/Hinata , sauf que j'avais pigé que sa pouvait etre plusieur chose , donc on choisi l'animé qu'on veut ! pratique , nan ? comme sa , tout les monde il est content !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punki-in-pink.skyblog.com
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Mer 4 Fév - 20:21

Mah, chacun le voit comme il veut %)

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Hinata
Sirène
Sirène
avatar

Messages : 434
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 22
Localisation : Içi et la, vagabondage...

Feuille de personnage
Statut: Héritière
Côté: Neutre

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Jeu 5 Fév - 23:50

voui %)

j'ai un aute os , mais la , pas le temp de le mettre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punki-in-pink.skyblog.com
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Ven 6 Fév - 17:48

Veeeeuux...

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Hinata
Sirène
Sirène
avatar

Messages : 434
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 22
Localisation : Içi et la, vagabondage...

Feuille de personnage
Statut: Héritière
Côté: Neutre

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Ven 6 Fév - 18:38

alors , là encore , tu peut choisir la version que tu veux ... :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punki-in-pink.skyblog.com
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Ven 6 Fév - 18:49

...
C'et joli...
...
...
...
Je suis morte...

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Hinata
Sirène
Sirène
avatar

Messages : 434
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 22
Localisation : Içi et la, vagabondage...

Feuille de personnage
Statut: Héritière
Côté: Neutre

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Sam 7 Fév - 17:45

au revoiireuuuu xD !

Je voulais simplement te dire

Que ton visage et ton sourire

Resteront prés de moi sur mon chemin


Tout n’est qu’illusion. On croit que tout se passe à merveille, que notre vie n’est qu’un ramassé de belles choses, on s’affiche même heureux et comblé, mais tout n’est qu’une simple illusion ! Le vrai bonheur n’existe pas : pour chaque amour il y a quelque part de la haine, pour chaque nouvelle vie il y a quelque part une mort, pour chaque réussite il y a quelque part une défaite … La vie de nous permet pas d’être totalement heureux, y parvenir est un travail ardu. Finalement, on se laisse duper par le bonheur, il nous trompe, nous donne l’impression que tout est à notre merci, que le Monde nous appartient, mais on se trompe … L’Être Humain passe son temps a essayer de compléter ce vide qui lui manque en lui, par quelque façon que ce soit : l’amour, l’argent, le travail, les loisirs … Mais au final, on meurt seul et malheureux !

Cette Mikaru ne se trompait pas dans sa définition du bonheur: sensation de bien-être qui peut conduire à l'imprudence. Si vous nagez dans le bonheur, soyez prudent, restez là où vous avez pied.

Vivre est une belle chose : on fait des rencontres, on mange, on boit, on aime, on est même aimé …. Une quête infinie de sentiments et de sensations, alors puisque tout ça est si bon, pourquoi est-ce que ça ne peut pas durer éternellement ?

Mourir, c’est fermer une parenthèse, mettre un point à la fin d’une phrase, parfois même un point d’exclamation, quand ça se fait d’une façon lente et douloureuse … La mort fait parti de la vie, c‘est quelque chose qui arrive à 10 ans, à 30 ans, à 80 ans … Parfois on s’y attend, desfois ça nous tombe dessus comme ça, mais la mort n’est pas un échec : ça fait parti des peines de la vie … C’est inévitable et un jour, la grande faucheuse viendra choper tout le Monde et anéantira l’espèce humaine ! L’horloge tourne : TIC TAC TIC TAC …

Te dire que c'était pour de vrai

Tout ce qu'on s'est dit, tout ce qu'on a fait

Que c'était pas pour de faux, que c'était bien.


Le Docteur était penché sur ce corps inerte, blême, sans vie. Et dire qu’il y a quelques heures encore, tous les deux parlaient et riaient au cœur du chateau ! La mort peut nous saisir n’importe quand, n’importe où ! On ne pas s’en préserver, elle nous trouve peut importe l’endroit où on est, elle connaît toutes les personnes et toutes les cachettes … Et la mort l’avait eu, elle aussi, il ne savait pas comment s’était arrivé, il ne faisait même plus aucun effort pour essayer de s’en rappeler, il voulait juste l’oublier.

Il se souvenait de ce moment sombre où il avait découvert le corps de sa destinée plongée dans ce liquide écarlate qui autrefois parcourait son corps et ses veines. Elle s’en vidait de plus en plus à chaque secondes qui passaient, et le sol dans un rayon de presque deux mètres en était recouvert.

Plus loin, sur un canapé anciennement beige – devenu lors écarlate à son tour -, Lucia avait subit le même sort, à une balle près. Mais ce n’était pas pour elle qu’il avait versé le plus de larmes – certainement même que cette disparition ne le touchait pas plus que ça -, c’était pour Sara … Au moment où il avait aperçu son corps mort jonchant le sol, il s’était simplement dit que sa vie ne serait jamais plus pareille, le bonheur – aussi grand qu’il fut – qui le parcourait lorsqu’ils étaient ensemble s’était transformé en une colère et une tristesse incontrôlables !

Dans la vie, d’après la Bible, il y a un temps pour tout :

Un temps pour enfanter et un temps pour mourir,
Un temps pour tuer et un temps pour guérir,
Un temps pour pleurer et un temps pour rire,
Un temps pour embrasser et un temps pour éviter d’embrasser,
Un temps pour aimer et un temps pour haïr,
Un temps de guerre et un temps de paix. (…)

Faut surtout jamais regretter

Même si ça fait mal, c'est gagné

Tous ces moments, tous ces mêmes matins


Hé bien pour le deuil, c’est pareil, sauf qu’il y a trois phases : la phase de choc, la phase de désorganisation – qui contient la colère, la haine parfois même, la tristesse, le regret … - et la phase de réorganisation, quand tout rentre enfin dans l’ordre !

Mais pour Gaito, en ce moment même, le choc, la tristesse, le désappointement, le regret et la haine étaient réunis tous les cinq ensemble, et à eux ils donnaient tout le malheur du Monde ! Le médecin avait l’impression qu’on avait réuni toute la misère de la planète, et qu’on l’avait infiltré en lui, tant il souffrait !

Si seulement Tarou était là, si lui aussi était encore en vie, alors il le tuerait, pour l’avoir tué elle ! Ca s’était passé comme ça : Lucia avait donné son arme à Tarou, qui après s’être excusé, lui avait tiré dessus, un seul coup avait suffit pour mettre à mort la jeune sirène ! Puis Sara, qui était dans la salle convergente à celle dont se trouvait Tarou, avaient sursauté en entendant ce bruit si bien familier pour ses oreilles, et elle s’était empressée de venir y mettre son grain de sel : Tarou avait dès lors paniqué et avait appuyé deux fois sur la gâchette, l’appel à la dernière chance n’avait pas été donné, deux coups et son corps gisait sur le sol, deux petites secondes et la boucle était bouclée : Un … Deux … Fin de l’histoire ! Tarou , par peur d’assumer ses actes peut-être, avait porté l’arme jusqu’à sa tempe et s’était donné la mort ! Il n’avait même pas pensé à sa famille, peut-être les croyait-il mort, peut-être pas … Il avait juste pensé à cette culpabilité qui le rongerait toute savie, celle d’avoir tué deux innocentes !

Trois corps inertes allongés sur le sol, ça frappe alors qu’on vient juste de se réveiller ! Nagisa croyait d’abord qu’il était encore en plein rêve, puis il avait secoué le premier corps, celui de Sara, et en avait crié en constatant que la jeune femme ne répondait à aucun stimulus ! La suite tout le monde l’a connaît : l’humain s’était précipité sur la plage et en avait informé Coco, puis Lina, puis Seira et Kaito … Et son regard s’était perdu dans celui de Gaito, on prend les mêmes et on recommence : ça avait été Gaito qui avait annoncé à Nagisa la mort d' Hanon, maintenant c’était l’inverse. Il suffit d’un regard, d’un léger baissement de tête, et le panthalassien avait comprit : elle était morte, ELLE aussi !

Il s’était précipité à la trappe, courant de toutes ses forces, de ton son être, il avait l’infime espoir d’arriver à temps pour tenter de la sauver, mais son corps baignant dans le sang l’avait ramené à la réalité : ‘’ C’est fini ‘’, avait-il murmuré avant de fondre en larmes.

Je vais pas te dire que faut pas pleurer

Y a vraiment pas de quoi s'en priver

Et tout ce qu'on a pas loupé, le valait bien


Il ne pouvait détacher son regard de ce visage pâle, blanc comme la neige qui recouvre les toits et les routes en hiver, blanc comme cette neige froide, glacée, comme son cœur encore il y a quelques heures palpitant de bonheur, qui maintenant grelottait de peur d’une vie future sans elle …

Il avait enveloppé son corps statique dans une couverture de couleur pastelle, et nettoyé son visage avec un chiffon humidifié, il avait aussi recousu ses plaies, deux trous béants qui avaient percé son thorax et ses poumons, la faisant mourir sur le coup ! Il fut même presque rassuré en se disant qu’elle n’avait pas dû souffrir, ça le fit esquisser un petit sourire, mais loin de lui l’envie de sourire pour le bonheur, juste sourire en repensant au passé ! Peut-être qu’il deviendrait alors comme l’était Sara, passéiste, toujours à s’accrocher au passé et à ses joies, mais après tout, pourquoi pas, c’était la seule chose qu’il lui restait d’elle !

Il n’avait même pas la force de pleurer, il avait exhorté sa douleur au moment où il l’avait vue morte, à ce moment où il avait compris que non pas seulement la vie de Sara s’arrêtait, mais la sienne aussi ! Comment vivre lorsqu’on perd son amour le plus profond ? Comment pouvoir manger, dormir, boire, marcher tranquillement en pensant que sa moitié repose désormais sous vos pieds, ou bien sur votre tête ?

Au plus profond de lui-même, il espérait qu’elle devienne fantôme et qu’elle le hante chaque nuit, rien que pour revoir son visage une dernière fois … C’est dur de perdre quelqu’un quand on ne lui a pas dit Adieu, on se sent coupable, on s’en veut, même si ce n’est pas de notre faute ! Peut-être même qu’elle deviendrait un Ange, il se promit alors d’observer chaque heure de chaque jour le ciel pour pouvoir y apercevoir ses ailes et son auréole luisant au reflet du soleil … Ou alors encore, il regarderait chaque soir les étoiles, et celle qui brillerait le plus, il l’appellerait espoir, comme ce que lui inspirait Sara quand il la regardait, avant …

Peut-être que l'on se retrouvera

Peut-être que peut-être pas

Mais sache qu'ici bas, je suis là


Voila, c’est ainsi que s’achève une belle histoire : celle de Sara et Gaito, qui dura 7 ans , mais qui fut chargée en émotions et en sensations fortes ! Lorsqu’ils étaient tous les deux, qu’ils se souriaient, ils avaient l’impression de se découvrir dans les yeux de l’autre, comme une renaissance, chaque jour, ils devenaient peu à peu différents, chaque jour, ils s’aimaient un peu plus. Il ne lui avait jamais dit tout ce qu’il avait sur le cœur, peut-être qu’il n’en aurait plus jamais l’occasion, peut-être qu’une fois dans l’au-delà à son tour, il la reverrait, peut-être pas … La vie est faite d’improbabilités, mais celle-ci est vraie et ne se vérifie pas que dans ce cas-là : la mort a emporté son corps, mais son âme réside et résidera toujours quelque part en lui, dans son cœur …

C’est un beau roman, c’est une belle histoire, qui laisse derrière elle un homme malheureux, qui se tient devant la tombe de la défunte, de sa destinée, son âme sœur, et qui lui dit ‘’ Je T’aime Sara … ‘’, d’une voix toute aussi douce que l’étaient les courbes de son visage avant qu’elle ne s’en aille dans cet endroit où les vivants ne peuvent pas pénétrer.

Le corps de Sara fut laissé dans son chateau, contrairement à ceux des autres victimes, que leurs proches avaient ramenés avec eux sur Terre !

Il fut même embelli d’une pierre tombale, comportant l’inscription :

Princesse Sirène Sara

1980-2009

You will always remain in my heart

Ça restera comme une lumière

Qui me tiendra chaud dans mes hivers

Un petit feu de toi qui s'éteint pas.


"La vie si courte, si longue, devient parfois insupportable. Elle se déroule, toujours pareil, avec la mort au bout. On ne peut ni l'arrêter, ni la changer, ni la comprendre. Et souvent une révolte indignée nous saisie devant l'impuissance de notre effort. Quoi que nous fassions, nous mourrons ! Quoi que nous croyions, quoi que nous pensions, quoi que vous tentions, nous mourrons." ( Guy De Maupassant )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punki-in-pink.skyblog.com
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Sam 7 Fév - 21:54

... 1: ... C'est un beau roman, c'est une belle histoire... T'aurais pas Mme Marchetti toi par hasard? Hurt
2: Les points d'exclamation, là, c'est pas bon. Gomen.
3: Comment faire pleurer une fille qu'a eu une super journée... %)

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Hinata
Sirène
Sirène
avatar

Messages : 434
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 22
Localisation : Içi et la, vagabondage...

Feuille de personnage
Statut: Héritière
Côté: Neutre

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Dim 8 Fév - 0:39

1. xD ! c'est une chanson !

2 . Pour les points d'exclamation , sorry , j'ai fais une death mais j'était contente quand je l'ai faite xD Hurt

3 . gomen , Gaito-chan ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punki-in-pink.skyblog.com
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Dim 8 Fév - 22:15

1; JE SAIS! JE LA DETESTE! > J'ai eu une prof de musique pourrie %)
2; ça fait zarb...
3; KUN! GAITO-KUN!

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Hippo
Gardien des Scellés // Admin 2
Gardien des Scellés // Admin 2
avatar

Messages : 1098
Date d'inscription : 23/05/2008
Age : 23
Localisation : Au Pearl Piari

Feuille de personnage
Statut:
Côté:

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Dim 8 Fév - 22:25

Some say loooooove it is a floweeeeeer Hurt *complètement H.S*

Zarb' ou pas, une fic est une fic, je vais pas faire une polémique sur la ponctuation, alors je vais dire ce que je pense, en me tenant à l'histoire: C'est cool, I love death fics Hurt

_________________
«- Dis, Wolf', si je devais partir, et que nous ne pourrions plus jamais nous revoir, pleurerais-tu ?
- Non, car je sais que si tu me voyais pleurer à ce moment là, tu ne pourrais pas être heureux…»

[Wolfram and Yuuri_ Konya wa Ma no Tsuku Dai Dassou! ]
Et c'est pour ça que dans l'anim', il nous fait le contraire, le Wolfy ? *sigh*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Dim 8 Fév - 22:30

My bestfrieeeent is very strangeeeer... *regarde inocemment Hippo-kun*

... Moi qu'essayais de faire une critique CONSTRUCTIVE pour une fois...

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Hinata
Sirène
Sirène
avatar

Messages : 434
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 22
Localisation : Içi et la, vagabondage...

Feuille de personnage
Statut: Héritière
Côté: Neutre

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Dim 8 Fév - 23:40

oué ... pour une fois Hurt

merci , Hippo-kun *regarde Gaito-chan* ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punki-in-pink.skyblog.com
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Dim 8 Fév - 23:48

... Si tu y tiens vraiment, c'est Sayo-chan, ou Aaran-chan... Mais pas GAITO-CHAN! %)

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Hippo
Gardien des Scellés // Admin 2
Gardien des Scellés // Admin 2
avatar

Messages : 1098
Date d'inscription : 23/05/2008
Age : 23
Localisation : Au Pearl Piari

Feuille de personnage
Statut:
Côté:

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Lun 9 Fév - 9:37

Gai-chan !! [Mindy mode Honey/off] Hurt

_________________
«- Dis, Wolf', si je devais partir, et que nous ne pourrions plus jamais nous revoir, pleurerais-tu ?
- Non, car je sais que si tu me voyais pleurer à ce moment là, tu ne pourrais pas être heureux…»

[Wolfram and Yuuri_ Konya wa Ma no Tsuku Dai Dassou! ]
Et c'est pour ça que dans l'anim', il nous fait le contraire, le Wolfy ? *sigh*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Lun 9 Fév - 16:36

*se craque les doigts très lentement*

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Hippo
Gardien des Scellés // Admin 2
Gardien des Scellés // Admin 2
avatar

Messages : 1098
Date d'inscription : 23/05/2008
Age : 23
Localisation : Au Pearl Piari

Feuille de personnage
Statut:
Côté:

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Mar 10 Fév - 19:23

Même pas peur, Gai-chan Hurt

_________________
«- Dis, Wolf', si je devais partir, et que nous ne pourrions plus jamais nous revoir, pleurerais-tu ?
- Non, car je sais que si tu me voyais pleurer à ce moment là, tu ne pourrais pas être heureux…»

[Wolfram and Yuuri_ Konya wa Ma no Tsuku Dai Dassou! ]
Et c'est pour ça que dans l'anim', il nous fait le contraire, le Wolfy ? *sigh*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Mar 10 Fév - 21:25

*soupire, puis demande à Gaito, Kisshu, Izumi, Hao et les autres d'occuper l'intérim le temps qu'elle guérisse*

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Hinata
Sirène
Sirène
avatar

Messages : 434
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 22
Localisation : Içi et la, vagabondage...

Feuille de personnage
Statut: Héritière
Côté: Neutre

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Sam 14 Fév - 20:57

bon ,de retour ! ^^

Sentir ton corps,
Tout ton être qui se tord
Souriant de douleur
Sentir ton heure
Poindre au cœur


Je n’ai jamais compris pourquoi j’aimais autant être dans tes bras, je n’ai jamais compris pourquoi tu aimais cette cruelle chaleur, celle de ton sang gonflant ton cœur qui crève ta cage thoracique.
Il est bientôt l’heure mon amour…

D'une chambre qui bannit le mot tendre
Sentir ta foi
Qui se dérobe
À chaque fois que tu sembles comprendre


Pas un véritable baiser, juste une gentille caresse, pas de mots doux, rien…J’ai bien essayer mais tu semble aveugle, moi qui t’aime tellement et toi si absent…Elle est proche mon amour…

Parles moi encore
Si tu t'endort
Si c'est ton souhait
Je peux t'accompagner


Je dois y aller, le soleil pointe son nez. Tu vas rester, moi m’effacer, le moment d’une journée.
Le soir revenu, je serais de retour , tu aura oublié, mais elle sera bientôt là mon amour…

Qui te condamne
Au nom de qui
Mais qui s'acharne
À souffler tes bougies


La chaleur, la douceur tout chez toi me fait penser à une chandelle, au moindre coup de vent elle s’éteint comme cette lueur d’amour dans ton regard aux premières lueurs du jour, demain matin…
Fais attention, elle arrive, elle est au pas de ta porte mon amour…

Est-ce te mentir?
Est-ce te trahir?


T’es tu senti trahi ? Penses tu que je t’ai mentis ?
Je t’ai trahi comme tu m’as trahi, je t’ai mentis comme tu m’as menti oui . Je t’aime mais elle est juste a côté de moi mon amour…

Si je t’invente des lendemains qui chantent
Vois-tu le noir de ce tunnel?
Sais-tu l'espoir quand jaillit la lumière
Ton souvenir ne cessera jamais
De remuer le couteau dans ma plaie


J’ai essayer d’oublier mais je n’y suis pas arrivée, qu’elle stupide idée pas vrai, que de l’appeler elle alors que de vous j’était entourée.
Tu sais je t’ai toujours aimé mon amour, a présent je ne suis plus de ton monde, il faudra réspiré car elle m’a emportée, et n’oublie jamais, je t’ai toujours aimé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punki-in-pink.skyblog.com
Hippo
Gardien des Scellés // Admin 2
Gardien des Scellés // Admin 2
avatar

Messages : 1098
Date d'inscription : 23/05/2008
Age : 23
Localisation : Au Pearl Piari

Feuille de personnage
Statut:
Côté:

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Sam 14 Fév - 21:21

Waaaah ! C'est choupinet !! Mimi ! Trognon !! %)
En gros, j'adore %) !

_________________
«- Dis, Wolf', si je devais partir, et que nous ne pourrions plus jamais nous revoir, pleurerais-tu ?
- Non, car je sais que si tu me voyais pleurer à ce moment là, tu ne pourrais pas être heureux…»

[Wolfram and Yuuri_ Konya wa Ma no Tsuku Dai Dassou! ]
Et c'est pour ça que dans l'anim', il nous fait le contraire, le Wolfy ? *sigh*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata
Sirène
Sirène
avatar

Messages : 434
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 22
Localisation : Içi et la, vagabondage...

Feuille de personnage
Statut: Héritière
Côté: Neutre

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Ven 27 Fév - 1:10

Arigato ^^


Assise, prostrée à même le sol, tremblante de froid dans sa légère robe blanche, elle soupira. La nuit noire avait pris possession de tout ce qui l’entourait, le seul son perceptible étant le doux écoulement de l’eau du ruisseau qui passait par la forêt. La forêt… Sombre. Noire. Impénétrable. Jamais elle n’aurait le courage d’y entrer. Elle était déjà terrorisée, seule dans cette clairière, au beau milieu de la nuit… Qu’attendait-elle ? Que cherchait-elle ? Elle ne savait pas, elle ne savait plus. Ou plutôt si, elle savait. Mais c’était tellement ridicule, tellement inconcevable qu’elle refusait de se formuler clairement cette pensée. Juillet s’était égrené avec une lenteur macabre, tourmentant la jeune fille de souvenirs insoutenables alors qu’elle restait enfermée dans sa chambre à ressasser, à se torturer, inlassablement, encore et encore. Et elle était là, en ce 5 août, dans cette clairière si familière, cette clairière de mort et de destruction, à l’attendre. C’était totalement ridicule. Mais pourtant…


C’était comme une épine sainte .
La guerre venait de s’achever, l'Akatsuki avait été vaincu. Mais elle était encore présente, pour tout le monde. La paix n’existait pas. Elle n’était qu’une illusion. Elle se souvenait encore de la bataille finale qui avait eu lieu dans cette clairière, ici même. Elle en était, elle y avait participé, elle aurait pu mourir, comme tant d’autres, se battre jusqu’à son dernier souffle. Elle aurait tant voulu. Son plus grand malheur avait été la survie. Souvenirs… Les images et les cris affluaient tel un poison dans ses veines, comme le sang lui montant à la tête. Durant l'examen Jônin, l'Akatsuki s’était fait plus présente, les attaques s’étaient multipliées. L’Hokage avait commencé à recruter, à lancer un appel, à chercher des gens prêts à les rejoindre. Il lui fallait s’unir, agrandir les force. Elles ne pouvaient plus se battre seuls avec les gens de Konoha. Nombreux avaient été à la rejoindre. Elle se souvenait… Tant de personne venant d'Ame , de Kiri, des gens d’autres villages aussi, beaucoup d’adultes qu’elle ne connaissait pas, et même quelques personnes venant de Suna et parmi eux… Lui. Gaara no Sabaku. Il avait choisi son camp. Il avait choisi de combattre à leurs côtés.Normal , l'Akatsuki à failli le tuer

Et elle avait été captivée. Elle qui l’avait toujours détesté avait été captivée par sa voix chaude et dure, par son physique d’éphèbe, par la façon qu’il avait de rejeter ses mèches rousse et collées par la sueur derrière son oreille… Par son regard bleu glacé qui lui donnait l’impression de devenir presque noir lorsqu’il la regardait. Par cette détermination à vaincre, à se venger de Deidara qu’il haïssait plus que tout. Par cette lueur perverse et folle des gens qui ont mal qui brillait continuellement dans son regard. Il avait vu son désir. Il s’en amusait, il jouait avec elle, il ne cessait de la tourmenter. Elle ne se rappelait plus exactement comment, ou qui avait commencé, mais tout ce dont elle savait, c’est qu’au beau milieu de la guerre, ils avaient entamé une relation purement physique. Elle frissonna en repensant au nombre de fois où il l’avait baisée violemment, à même le sol ou contre un mur, sans être certains d’être à l’abri des regards alors que le combat faisait rage un peu plus loin, toujours sauvagement, bestialement, sans jamais la moindre once de tendresse. Elle aimait ça. Elle en voulait toujours plus. Elle n’était jamais rassasiée de lui. Elle voulait son corps plus que la victoire. Et c’était bien cela qui les avait perdus.

Lors de la bataille finale, l’Hokage et les combattants avaient fini par découvrir que le repaire de l'Akatsuki était près de cette clairière, dans une grotte , et ici même, cette clairière où la jeune fille était revenue, par pur masochisme. Un lieu isolé, recelant une grande puissance de chakra, un lieu de haine et de mort décuplant tous les jutsu. Les deux camps s’étaient trouvés. La lutte avait été sanglante, macabre, violente, une boucherie. Tant de morts, des deux côtés… Elle se souvenait avec une netteté déconcertante des jutsu impardonnables qui pleuvaient de tous côtés. Au prix d’un nombre de vies écœurament élevé, Naruto l’avait eu. Ou plutôt, lui et Pein s’étaient entre-tués. Morts tous les deux. Le sauveur et le damné.Konan était apparu auprès de son aimé et avait tué quiquonque essaiyer de d'en approché .

La jeune fille sentit une larme rouler sur sa joue. Trois petites stèles s’élevaient timidement dans la clairière. Trois héros qu’on avait enterrés ici faute de place dans le cimetière ou les cadavres étaient arrivés à flots après la bataille finale. Elle se souvenait encore des membres calcinés, des corps mutilés, des visages déformés par la haine, des cadavres qui jonchaient le sol… Elle même avait tué. Elle avait tué Kisame Hosikage et deux homme akatsukien qu’elle n’avait jamais vues. Tuer… Elle ferma les yeux. C’était peut être ça qui l’avait éloignée de toute vie normale, qui l’avait rendu comme elle était. Le fait de tuer d’autres êtres humains. Personne, même le pire des monstres, ne sortait indemne d’un truc pareil.

Et puis, il y avait Lui. Gaara no Sabaku, son amant. Sa Némésis, sa bête de sexe. Il était mort dans ses bras. Pein l’avait achevé. L 'orgueilleux roux était là, plus beau que jamais, le sable fièrement levée, prêt à se battre. L'Akatsukien avait eu raison de lui. Il l’avait longuement torturé, lui avait infligé trois ou quatre Chidori. Par pur esprit de masochisme. Lorsqu’il s’était écroulé, abruti par la torture, elle, débraillée, ensanglantée, en larmes, s’était précipitée pour le rattraper. Elle se souvenait encore du regard qu’il avait posé sur elle avant de mourir. De son regard rempli de tant de choses qu’elle n’avait jamais vues chez lui.

« Hinata… » avait-il murmuré d’une voix rauque et affaiblie.

Pein, irradiant tout de sa folie avait éclaté d’un rire sardonique, entremmelant ses doigts et s’apprêtant à les tuer tous les deux. Mais c’était là que Naruto était arrivé, et l’avait affronté, le tuant au moment même où le Ransegan l’atteignait lui même de plein fouet. Il n’en avait pas réchappé, cette fois.

Lorsque le "chef" de l'Akatsuki était tombé, les combats s’étaient arrêtés, les survivants s’étaient relevés, contemplant les cadavres avec une expression d’horreur.
Temari ,Shikamaru , Naruto, Neji, Sakura, Ino, Kiba... Tant de morts. Tous les gens qu'elle aimait. Tous morts. Elle avait crié, hurlé d’horreur, Gaara toujours dans ses bras, rendu fou par toutes les tortures qu’il avait subies. Il avait posé une dernière fois son regard glacé sur elle, elle avait senti sa main s’accrocher à son corsage en un dernier acte désespéré puis il avait succombé, la vie avait cessé d’exister en lui, il avait fermé les yeux, sa main refermée sur le sein gauche de la jeune fille, en un mouvement compulsif et presque agressif, la tête appuyée contre son épaule. Elle se souvenait encore qu’elle avait eu un mal fou à libérer sa main. Elle avait hurlé une nouvelle fois, en un cri strident, inhumain.


Sa dépravée. Sa prostituée. L’avait-il oubliée ? Les larmes coulant sur son visage, la jeune fille s’approcha des trois tombes rectilignes, alignées sur les carrés d’herbes sèches et jaunies, se dirigeant à la seule lueur de son byakugan. Ses deux meilleurs amis et son amant étaient réunis, là, devant ses yeux. Trois êtres qu’elle avait perdus, à jamais. Elle pleura sur Naruto, elle pleura sur Kiba. Longtemps. Elle n’osa pas tout de suite s’approcher de la tombe de Gaara. Et lorsqu’elle vit son nom gravé dans la pierre, elle crut devenir folle.

« POURQUOI ? hurla-t-elle. POURQUOI ? »

Il lui manquait tellement… Trop. Beaucoup trop.

Je peux toujours trouver la bonne serrure pour ta clef sacrée[/i]
Aveuglée par sa folie, par toute cette noirceur ambiante depuis la fin de la guerre, elle arracha sa robe et se coucha sur la tombe. Elle était complètement nue elle se sentait sale, dingue, bonne à enfermer, elle n ‘était plus qu’une plaie béante et putride, aveuglée par le manque de lui, aveugler par sa douleur. Elle se roula par terre, les épines et les herbes sèches lui meurtrissant le corps. Elle aurait tant voulu redevenir normale, loin de ce monde de violence et de folie macabre. Mais c’était trop tard. Elle en était arrivée trop loin dans sa déchéance. Et à cet instant précis, elle sut qu’elle allait mourir. Qu’elle était déjà morte.

Elle hurla, elle pleura, jusqu’à être vidée. Elle ne comprenait pas. Etait-ce le sexe qui lui manquait tant ? Où était-ce simplement lui ? Mais là où elle sut véritablement que sa dernière heure était arrivée, c’est lorsqu’elle entendit cette voix si familière derrière elle ...

« Faible et malade de ma condition, ce désir, cette vampirique dépendance. A elle seule entièrement soumise, rien de mieu, Nymphetamine! »

Elle sursauta.

« Gaara… C’est pas vrai… C’est toi ? »

Elle se retourna. Il était là, beau à couper le souffle, irradiant de beauté. Il lui souriait d’un air carnassier.

« SALAUD ! C’EST DE LA FOLIE ! T’ES PAS CENSE ETRE LA ! T’ES EN TRAIN DE TE FAIRE BOUFFER PAR LES VERS DANS CETTE TOMBE ! T’AS CREVE ! T’AS CREVE COMME UN RAT MORT ! » hurla-t-elle, incapable de se contenir, plus folle que jamais.

« Nymphetamine, Nymphetamine, Nymphetamine girl Nymphetamine, Nymphetamine, oh my Nymphetamine girl » murmura-t-il en s’approchant d’elle.

Nymphetamine, Nymphetamine, femme Nymphetamine Nymphetamine, Nymphetamine… Oh ma femme Nymphetamine

« Que… Qu’est-ce que tu dis ? » bredouilla-t-elle, complètement éberluée face à l’apparition.

Il lui posa un doigt sur les lèvres.

« Chut. Tu as raison, je suis mort. Mais pas enterré. Il n’y a rien dans cette tombe. C’est Sasuke qui ma sauvé. Il m’a fait… »

« Quoi ? Il t’as fait quoi ? »

Le démon roux ferma les yeux et se passa la langue sur les lèvres avec indécence et délectation.

« Il m’a fait… Hummm… Il m’a sauvé. »

« QUOI ? Qu’est-ce que t’est en train d’insinuer, là ? » s’exclama Hinata, épouvantée.

Gaara la brûla du regard et replaça une mèche rousse derrière son oreille. Ce geste… Elle aimait tant ce geste…

« Quand tu m’as reposé par terre, tu croyais que j’étais mort. C’était pas le cas. Il y avait encore un tout petit peu de vie en moi, et sans Sasuke, j’y serais passé. » soutint-il.

« Sa… Sasuke ? Mais qu’a-t-il à voir là dedans ? » s’étonna Hinata.

« C’était un vampire. Je crois que seul Orochimaru le savait, mais Orochimaru est mort, tout le monde le sait. Toujours est-il qu’il s’est couché sur moi et qu’il m’a mordu. Il m’a ainsi évité une mort irréversible. »

Totalement éberluée , Hinata le regarda sans comprendre.

« Tu… Tu est un vampire ? »

Il se rapprocha d’elle encore plus et lui désigna du doigt deux plaies béantes qui marbraient son cou. Il lui sourit.

« Tu es nue. » dit-il.

Tétanisée, Hinata fut incapable de faire le moindre mouvement et de résister lorsqu’il l’enveloppa de ses bras. Il arracha sauvagement son t-shirt et son pantalon et en un temps étonnement court, ils se retrouvèrent nus l’un contre l’autre. Elle le serra dans ses bras, elle lui griffa le dos, lui arracha violemment les cheveux lui arrachant une longue plainte rauque et déchirante. Elle avait l’impression d’être une pute et elle ne s’en formalisait pas. Elle était une pute depuis longtemps, de toute façon. Mais juste avec lui.

Alors qu’elle perdait tout contrôle, il posa délicatement ses lèvres sur les siennes. Il lui mordilla doucement la lèvre inférieure, doucement, avec une lenteur désespérante, par pur sadisme, pour la faire languir le plus possible. Elle entrouvrit la bouche en une invitation désespérée et les pointes de leurs langues entrèrent en contact. Elle étouffa un cri lorsqu’il entra entièrement dans sa bouche en un baiser enfiévré, titillant, taquinant, la mordant presque. Elle n’en pouvait plus, elle était totalement possédée par cette langue dans sa bouche, par ce corps contre le sien, elle sentait son érection contre sa cuisse, son torse écrasé contre ses seins meurtris…

Soudain, elle sentit qu’il quittait sa bouche et un manque affreux s’empara d’elle. Son sexe palpitait, son cœur cognait dans sa poitrine, elle en voulait encore plus, toujours plus, et lui il avait cessé de l’embrasser. Elle crut défaillir lorsqu’elle sentit sa bouche tracer un sillon vers son cou.

« Gaara… Non… Pas ça ! S’il te plaît… »

« Cette sensation… murmura-t-il. Lorsque tu sens la vie quitter ton corps… Tu peux pas savoir comme c’est bon. Ca fait mal au début mais après… Putain que c’est bon… »

« Gaara, tu… »

« Chut… Tout ira bien. Je vais te montrer. »

Sans prévenir, ses crocs s’enfoncèrent dans son cou. Elle hurla, irradiée de douleur. La souffrance était intolérable. Mais à son grand étonnement, elle s’habitua, sentant un désir morbide l’envahir. Elle appréciait de sentir son sang passer dans le corps de l’autre, de sentir la vie quitter son corps, de se sentir de plus en plus faible et à la fois si puissante. Elle en était à cette sensation si étrange lorsque, brutalement, elle sentit le sexe gonflé du vampire forcer le sien avec violence. Elle poussa un cri qui se mua en un long gémissement, un gémissement comme elle n’en avait jamais émit de toute sa vie. Elle était complètement à lui. Il bougeait en elle en même temps qu’il aspirait la vie hors de son corps, il la faisait jouir en même temps qu’il la torturait de sa morsure. Entre ses bras, elle était tout et rien, en même temps. Sa bouche, son sexe, c’était la vie et la mort à la fois. Elle sut qu’elle ne voudrait jamais choisir entre les deux, qu’elle ne pourrait pas, même si la mort exerçait à présent sur elle une attirance irrésistible, comme si elle lui tendait les bras en lui susurrant :

« Allez. Viens. Je sais que c’est moi que tu veux. »

Au moment où elle hurlait alors que le plaisir l’irradiait, elle s’effondra sur l’herbe, vidée de son sang. Gaara se coucha sur elle, se mordit lui même la lèvre jusqu’au sang et embrassa furieusement sa protégée, lui faisant goûter son sang. Immédiatement, il vit qu’elle reprenait des forces. Ses yeux s’allumaient d’une lueur perverse alors qu’elle se relevait.

Lorsque son regard croisa le sien, il sut qu’elle était comme lui, et pour la première fois, il réalisa qu’il l’aimait. Et qu’ils seraient à présent ensemble pour l’éternité. Le temps d’un sourire, ils s'envoyèrent en l'air de nouveau près des tombes.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punki-in-pink.skyblog.com
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Dim 1 Mar - 20:30

Le premier était très bien, le deuxième... *retombe dans les pommes*

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Hinata
Sirène
Sirène
avatar

Messages : 434
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 22
Localisation : Içi et la, vagabondage...

Feuille de personnage
Statut: Héritière
Côté: Neutre

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Dim 1 Mar - 20:45

hum , merci ^^ quesqu'il a le deuxième ? ^^
contente de te revoir parmis nous ^^

Auteur : Hinata

Manga : Naruto

Pairing : Neji/Hinata ( un couple que j'aime depuis 1 an , j'expliquerai l'histoire plus tard )

Disclaimer : Tout appartien à Masashi Kishimoto , si sa aurait était à moi , sa ferai un moment que Naruto et Sasuke serait ensemble , de même pour Gaara et Hinata . Et bien sur , les sannin ne serai psa mort , comme tant d'autre dont je ne citerai pas les noms .

***************************

T’avais raison, c’est pas ta faute… Mais tu as tort quand même

Tu sais, j’ai dit

Qu’on ne réécrit pas sa vie

C’est vrai ! Le lien qui nous unit

Chaque jour me détruit.

Pourquoi ? Tu as voulu te tuer

Heureusement, je suis arrivé.


Je te cherchais, ce jour-là, tu n’étais pas au dîner, je me demandais ce qu’il se passait. Je suis allé sur ce toit, que tu as adopté comme un refuge et je t’ai vue, tomber. Alors je me suis précipité, je n’avais pas le temps de monter. Je t’ai rattrapée à quelques centimètres du sol mais trop tard, tu avais sombré dans l’inconscience. Je t’ai juste entendu dire « on ne réécrit pas sa vie, tu as raison ». Mais je ne pensais pas à mal ! Je pensais juste, en te disant ça, que notre lien de parenté était malvenu.

Tu es dans un lit d’hôpital,

Il paraît que tu vas mal

T’avais raison, c’est pas ta faute

Mais tu as tort, quand même.


Je t’ai amenée à l’hôpital et les seuls mots que tu dis sont des « c’est pas ma faute » incessant. C’est vrai, mais tu aurais dû te battre plutôt que de tenter de mourir ! C’est vrai que c’est plus simple de fuir, c’est beaucoup plus lâche, aussi. Il paraît que tu voulais me confier ton poste d’héritière ? Assume-le seule ! C’est ton boulot !

Moi, je cherchais pas à te faire ça

Je sens que c’est ma faute au fond de moi

Je voulais juste que tu sois bien

Loin de moi, qui ronge mon frein.

Je voulais ton bonheur !

Tu voulais ta dernière heure.


Quand je t’ai dit tout ça, je voulais juste t’éloigner de moi ! Je voyais bien que tu voulais me sauver de moi-même, mais je sais que c’est impossible, je ne suis pas du genre à être sauvé ! Je fomente tant d’indignation parmi le clan que je préfère que tu ne sois pas liée à moi mais tu sais je… Je m’en veux, c’est de ma faute si tu es là, dans ce lit. Je voulais juste que tu détaches de moi et que tu sois heureuse !

Tu sais, je te tiens à toi plus qu’à ma vie

Mais, le jour où je suis né, elle s’est finie

Je t’aime, mais je suis jaloux

De toi, de lui, de vous, de tout

Je suis rongé par un destin maudit

L’amour que je te porte me pousse à te haïr, quelle ironie !


Je t’aime, je t’aime. Je t’aime tellement et pourtant je suis jaloux ! Même si le clan ne t’apprécie pas, tu as ta place parmi eux, moi non, alors je t’envie, j’envie Hanabi et tout le monde qui ne porte pas le sceau. Et je te déteste parce que tu as su m’éloigner de mon objectif premier avec tes mots, ta douceur, ta chaleur et ton sourire. Je te HAIS !

Je soupire, ça me déchire de te voir

Allongée, pâle et de n’y rien pouvoir

Je rumine des idées noires

De n’avoir rien su voir.


J’aurais dû voir que tu n’allais pas bien, j’aurais dû te protéger plutôt que de t’enfoncer ! Je suis un sombre crétin…

Peut-être devrais-je partir ?

Sans pensée pour le passé

Sans réfléchir à un avenir

Je t’ai déjà trop blessée.


Loin… « L’oiseau en cage rêvera de nuages » et j’en rêve chaque jour. Partir loin de tous ces conflits idiots. Partir… Partir… Si je m’en vais, je t’oublierai, je fais ce serment ! Et je ne penserais à rien d’autre qu’à l’instant présent. Je ne veux pas te faire encore du mal.

Ma décision est prise

Je me lève et quitte cette emprise

Qui me fait délirer, j’ai presque cru que je t’aimais,

Mais non, je te déteste ! Toi et les tiens.

Et puis, tes problèmes ne sont pas miens !

T’es une enfant trop gâtée,

Tu n’as que ce que tu méritais !


Je me lève et me détourne sans un regard pour toi. Non, je ne peux pas t’aimer, c’est impossible, c’est interdit, c’est dangereux. Je choisis la haine, pardon.

-Je te hais, Hinata.

Ton rythme cardiaque ralentit. Un pincement me prend au cœur, je suis malheureux. Je rentre, je fais un sac et je quitte Konoha, sans un regard pour ma vie d’avant. Je suis à présent un déserteur à éliminer à tout prix. La dernière chose que je murmure c’est :

-J’espère ne plus jamais te revoir, fille trop gâtée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://punki-in-pink.skyblog.com
Gaito
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 23
Localisation : Dans mon château pourquoi?

Feuille de personnage
Statut: Panthalassien
Côté: Méchant %)

MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   Dim 1 Mar - 21:10

... Il a ce qu'il a %)

... Je suis crevée %)

... C'est beau... Mais... Raaaah, c'est bon, je pleure sans même connaitre les persos! Pff... *déprime*

_________________


Sayo: Nobody's Home, Stand in the Rain
Yuki: Lost Without You, My heart will go On
Arya: Lion, Anything but Ordinary
Shae: Naturally, Toi+Moi
Short: Tomorrow, Undo (Full Metal Alchemist Opening)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesmermaids.frenchboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sa faisait un moment que j'l'avais écrit ...
Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ca faisait un moment ? Andy
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde des Mermaids :: Section des fans :: Fan-fics club-
Sauter vers: